L’éducation pour toutes et tous est une campagne conjointe entre l’Association canadienne des professeures et professeurs d’université (ACPPU), la Fédération canadienne des étudiantes et étudiants (FCEE), le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), et l’Alliance de la Fonction publique du Canada (AFPC). Ensemble, nous représentons plus de 1,4 million d'étudiantes et d’étudiants de niveau postsecondaire, de travailleuses, de travailleurs, notamment des professeures, des professeurs, du personnel contractuel des universités et des collèges, des bibliothécaires, des chercheuses, des chercheurs, des assistantes et assistants à l'enseignement et du personnel de soutien qui réclament un système d'enseignement postsecondaire entièrement subventionné par l'État et accessible à toutes et à tous.

Les étudiantes, les étudiants, les travailleuses et les travailleurs se mobilisent depuis des années pour réagir aux hausses des frais de scolarité, à l’endettement étudiant qui monte en flèche et aux compressions du financement gouvernemental. En réponse à cette crise économique résultant de la COVID 19, les étudiantes et étudiants intensifient leur campagne pour ne pas être laissés pour compte. Mais ils ne sont pas seuls dans cette lutte. Les étudiantes, les étudiants, les travailleuses, les travailleurs, dont le corps professoral, le personnel contractuel des universités et des collèges, les bibliothécaires, les chercheuses, les chercheurs, les assistantes et assistants à l'enseignement et le personnel de soutien, ainsi que les membres de la communauté ont tout intérêt à ce que le système d'enseignement postsecondaire soit entièrement financé par l'État et de haute qualité. Un mouvement fort d'étudiantes, d’étudiants, de syndicats, d'associations des professeures et professeurs, d'organisations progressistes et de la communauté dans son ensemble montrerait au gouvernement qu'il existe un vaste soutien pour l'enseignement postsecondaire financé par l'État, et que cela est non seulement possible, mais nécessaire.